Livres, BD, etc.

Petite histoire des cathares – Anne Brenon

Livres, BD, etc.

Petite histoire des cathares
Anne Brenon

Quatrième de couverture

Hérésie ou dissidence? Les Xlle et Xllle siècles virent se développer, spécialement en Italie et en Pays d’Oc, de véritables Églises chrétiennes sans lien avec la papauté romaine, des Églises aux institutions propres, avec leur clergé, séculier et régulier, leurs rites et liturgies du salut de l’âme, leur lecture savante des Écritures, leur littérature religieuse et leurs idéaux apostoliques.
L’histoire de ces religieux médiévaux non conformes, que l’Église romaine condamna comme hérétiques sous le nom de « cathares », est de fait assez méconnue, malgré la vaste historiographie qui la couvre et l’ampleur des sources qui la documentent. Le présent petit livre propose, de manière claire et synthétique, une vue générale et renouvelée de la question cathare, insistant sur les aspects religieux du phénomène et cherchant à répondre, sources à l’appui, aux principaux questionnements que se pose la recherche actuelle,
Anne Brenon a consacré toutes ses recherches au catharisme et aux hérésies médiévales. Elle est chartiste et conservatrice du Patrimoine (Archives de France), diplômée en Sciences religieuses de l’EHE. Ancienne responsable du Centre d’Études cathares de Carcassonne, elle participe depuis 2010 au CIRCAED – Collectif International de Recherche sur le Catharisme Et les Dissidences (www. circaed-heresis.com). Elle a publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels: Les Cathares, pauvres du Christ ou apôtres de Satan? Gallimard, Découvertes, 1997; Les femmes cathares, Perrin, Tempus, 2004; Les Cathares, Albin Michel, coll. Spiritualité vivante, 2008; Le dernier des Cathares. Pèire Autier, Perrin, Tempus, 2015.

Mon commentaire

Cet ouvrage a le mérite de traiter sérieusement et clairement un sujet qui intéresse, non seulement les Français, mais bien des gens à travers le monde entier, comme j’en croise régulièrement à la cité médiévale de Carcassonne.
Malheureusement, il n’ont souvent accès qu’à des approches anecdotiques et partielles, voire partiales.
Ce petit livre — réellement de poche — propose une vue générale de la question cathare et n’omet pas les aspects religieux du phénomène. À la question : Hérésie ou dissidence ? il répond dissidence, en se basant sur des analyse d’historiens et d’autres spécialistes qui voyant dans le mot hérésie un vocable employé par l’Église catholique conquérante, lui préfère celui de dissidence, sans se rendre compte qu’il s’agit là aussi d’une lecture judéo-chrétienne du monde. En effet, la dissidence est forcément définie par rapport à une référence dont elle se serait détachée. Non savons que ce n’est pas le cas du catharisme qui existe depuis le premier siècle et qui s’est organisé et étendu à partir du schisme suivant le concile de Jérusalem en 39.
Mais ce sont là des débats d’experts auxquels ne s’adresse pas ce livre.
Aussi, si vous cherchez à vous renseigner correctement sur le catharisme médiéval sans avoir peur de ne pas pouvoir atteindre le bout d’un livre, cet ouvrage est fait pour vous.
En outre, vous y trouverez de petits textes insérés dans la narration, comme des notes de lecture, qui présentent des textes d’époque, traduits par Anne Brenon et qui vous en diront bien plus sur le sujet… au risque de vous rendre accros à l’étude du catharisme.

Un ouvrage qui, par ses indications en fin de chapitre et par ses photographies inédites, dues à un photographe spécialisé dans l’histoire cathare, Jean-Louis Gasc, propose aux lecteurs de visiter les principaux sites du Catharisme.

Informations techniques

Auteur : Anne Brenon
9782350685625
Prix : 10,00 €
Éditions Cairn (mai 2018) – Morlaàs (64)
site de l’éditeur.

Le dernier des cathares Pèire Autier – Brenon

Livres, BD, etc.

dernier-cathareLe dernier des cathares Pèire Autier – Anne Brenon

Quatrième de couverture
Nous sommes en 1300, le bûcher de Monségur n’est pas oublié et l’insoutenable souvenir de la répression cathare en Occitanie a aboli tout désir de rébellion. La sainte Inquisition peut se targuer de son triomphe après tant d’années de luttes difficiles. Pourtant, et alors que tout semblait être rentré dans l’ordre royal et catholique, Pèire Autier, un important notaire d’Ax, proche du comte de Foix, abandonne son étude et prend le chemin de la clandestinité. Dix ans durant, sillonnant le pays, de cache en cache, fidèle à sa foi, il entreprend de reconstruire l’Eglise cathare.
Dernière dissidence religieuse, ultime résistance à l’étranger français, l’histoire de Pèire Autier est le récit d’une trajectoire hors du commun. La dernière Eglise cathare témoigne d’une foi intense et d’une totale dignité, retrouvant dans un dernier souffle assez de force pour fédérer hommes et femmes. La lutte sera inégale, l’Inquisition entreprenant cette fois et à jamais l’élimination de toute hérésie en Occitanie.

Informations techniques

Éditions Perrin 2006
ISBN : 978-2-262-02271-6
484 p. – Format 15×24
disponible – non numérisé

Nouvelle édition

dernier-cathare
Le dernier des cathares

Parue le 18/02/2016, une nouvelle édition est désormais disponible au prix de 12,00 €.

Cette édition, revue et augmentée selon nos sources permet de rendre encore plus intéressant cet ouvrage déjà majeur.

disponible – non numérisé

Dissidence chrétienne dans l’Europe médiévale – Brenon

Livres, BD, etc.

Dissidence chrétienne dans l’Europe médiévale
Anne Brenon

C’est sous ce titre générique que Anne Brenon a publié deux ouvrages qui se complètent et qui permettent d’approfondir des points essentiels de la spiritualité cathare et de l’histoire médiévale en rapport.

archipels cathares tome 1
Les Archipels cathares

Ce premier volume fut publié en 2000 à Dire éditions et ré-édité en 2003 à L’Hydre éditions
Ces ouvrages sont à recommander à l’amateur exigeant, désireux d’approfondir certains points sans avoir à trier au sein d’un énième descriptif général du catharisme. Ils contiennent de véritables perles et des analyses qui ne sont pas assez mises en valeur dans les échanges sur le catharisme que nous sommes amenés à partager.

Informations techniques

ISBN : 9782913703315 (éd. l’Hydre) – 413 p.

Documents numérisés (PDF) : disponibles

Sommaire

Préface : Jean Duvernoy
Première partie : Aux sources de l’hérésie
1. Le catharisme. Nouvelles perspectives historiques
2. Hérésies au Moyen Âge : il y a deux Églises
3. Les peurs de l’An Mil
4. Les hérésies de l’An Mil. Nouvelles perspectives sur les origines du catharisme
5. La lettre d’Évervin de Steinfeld à Bernard de Clairvaux de 1143 : un document essentiel et méconnu

Deuxième partie : Les Églises cathares
1. Le faux problème du dualisme absolu
2. Un monothéisme dualiste
3. Le rituel cathare de Dublin : une épave de la théologie des garatistes ?
4. L’Église de l’Esprit sain. Étude sur la notion d’Esprit dans la théologie cathare
5. Les fonctions sacramentelles du consolament
6. La Parole cathare. Une catéchèse de l’Évangile
7. Le catharisme, un ordre épiscopal
8. L’hérésie en Languedoc aux XIIe-XIIIe siècles. Une religion pour les femmes ?
9. Le catharisme dans la famille en Languedoc aux XIIIe – XIVe siècles d’après les sources inquisitoriales

Troisième partie : La persécution
1. Les cisterciens contre l’hérésie
2. Les dominicains et l’Inquisition
3. Mort et effacement du catharisme. Les archives perdues de l’Inquisition de Carcassonne, XIVe-XVe siècles
4. Christianisme et tolérance dans les textes cathares et vaudois du bas Moyen Âge
5. La réponse des hérétiques. Sermon vaudois de la fin du Moyen Âge

Quatrième partie : Littérature et mémoire
1. Fin’Amors et catharisme : Pèire Vidal et Raimond de Miraval entre Laurac et Cabaret
2. Les ultra-chrétiens. le intuitions théologiques de Napoléon Peyrat en matière de catharisme
3. L’archéologie imaginaire de Montségur
4. L’inspiration dualiste dans la poésie de René Nelli

Accès réservé aux chercheurs.


Le choix hérétique

Ce second volume fut publié en 2006 à La Louve éditions.

Il peut se lire indépendamment du premier qu’il complète néanmoins.

Informations techniques

ISBN : 9782916488011

Documents numérisés (PDF) : disponibles – non numérisés pour l’instant

Sommaire

Le choix hérétique. Lecture de quatre sentences de l’Inquisition toulousaine (1309-1313)

Première partie : L’Histoire devant l’hérésie
Le choix hérétique médiéval : la voie des apôtres et des martyrs (XIe – XIIe siècles)
Le catharisme en domaine occitan : une problématique en chantier
L’Inquisition de la perversion hérétique (XIIIe – XIVe siècles)

Deuxième partie : La nébuleuse hérétique médiévale
Au temps des hérésie… Le contexte européen (XIe – XIVe siècles)
Cathares de l’est : les Bogomiles
Vaudoisie en Languedoc (XIIe – XIVe siècles)

Troisième partie : Catharisme
L’hérésie et les femmes en Languedoc au début du XIIIe siècle : un espace religieux privé ?
Pactum quod heretici vocant la co(n)venensa. L’engagement religieux au cœur des pratiques cathares
De Montségur à Montaillou : les cathares et les autres dans la société pyrénéenne (XIIIe – XIVe siècles)
Le sermon des hérétiques. Modes et pratiques de la prédication cathare d’après les archives inquisitoriales (XIIIe – XIVe siècles)
L’année des trois carêmes… À la table des Bons Hommes et Bonnes Femmes cathares

Quatrième partie : À la rencontre des hommes
Paratge et hérésie : Filles et comtesses de Foix, un engagement en catharisme
Labécède en Lauragais, castrum cathare et ville martyre
Pèire Raimond de Saint-Papoul et la dernière résistance cathare (1290-1310)
Outre-pyrénées : l’exil des pauvres

Mémoire de cendres – Jarbinet

Livres, BD, etc.

Mémoire de cendres – Philippe Jarbinet

Il ne manque pas d’auteurs à avoir surfé sur la vague cathare et la bande dessinée ne fait pas exception à la règle.
Personnellement, j’ai retenu la série qui respecte le mieux l’histoire et la spiritualité cathare et que vous pouvez faire lire sans inquiétude.

Il s’agit de l’œuvre de Philippe Jarbinet, publiée aux éditions Glénat et déclinée en 10 tomes.

L’histoire retrace la vie d’une jeune occitane, Héléna de juillet 1209 à 1271. Jeune enfant — son prénom était alors Aiceline —et orpheline lors de la reddition de Carcassonne elle sera adoptée et va suivre la croisade contre les albigeois et prendre fait et cause pour les cathares. Devenue faydit, elle luttera contre l’occupant et vivra de nombreuses aventures en Occitanie, en Angleterre et en Italie.
Chaque ouvrage peut se lire individuellement, même si la saga justifie de lire les dix tomes. Publiés entre 1998 et 2007.

La Collection fait l’objet d’une réédition en version intégrale.

Le premier opus qui regroupe les tomes 1 à 5 est sorti. Vous le trouverez facilement et son prix est bien plus économique que l’achat des cinq ouvrages qu’il réunit.

Le seul défaut de cette collection est d’avoir préféré un titre évocateur et quelque peu romantique au détriment d’un titre accrocheur incluant le mot « cathare » qui assure les ventes d’ouvrages concurrent au contenu infiniment moins intéressant, quand ils ne sont pas de véritables parodies démontrant le mépris de l’auteur pour la réalité de l’histoire et de la spiritualité cathare.

Vivement le prochain ouvrage qui devrait logiquement réunir les tomes 6 à 10.

L’auteur ne désespère pas de voir cette saga portée à l’écran. Nous en serions ravis.

M. Jarbinet, pourquoi pas un ouvrage sur la « reconquête » cathare de la fin du XIIIe et début du XIVe siècle ? Peire Autier et Guillaume Bélibaste feraient bien en BD.