Le Dieu Jésus – Paul-Louis Couchoud

50 vues

Le Dieu Jésus

Paul-Louis Couchoud

Table des matières

Première partie : Jésus l’homme-Dieu

  • Cahiers de réflexions et de souvenirs
  • Qui est Jésus ?

Deuxième partie : Jésus purement homme

  • Qui est Jésus pour les incroyants ?
  • Renan : La vie de Jésus
  • Échec et apothéose de Jésus

Troisième partie : Jésus Dieu sauveur

  • La dernière voie à explorer
  • Mon itinéraire vers Jésus
  • Origines du culte de Jésus
  • L’Apocalypse
  • Paul
  • Le culte du Sauveur

Quatrième partie : Visite aux dieux du salut

  • Dionysos
  • Déméter et Coré
  • Isis et Osiris
  • Cybèle et Attis
  • Mithra
  • Conclusion

Cinquième partie : La légende humaine de Jésus

  • La condition de l’Église au début du IIe siècle
  • Les matériaux des Évangiles
  • Origines des Évangiles

Quatrième de couverture

La double nature de Jésus – Jésus homme et pleinement Dieu – ne peut être que par un acte de foi.
L’école rationaliste qui soutient que Jésus un homme comme un autre ne résoud pas le problème. Que Jésus soit conçu à la façon de Renan comme un personnage romantique, ou à façon de Loisy et de Guignebert comme un nabi de village et un agitateur malheureux, les historicistes ne sont pas arrivés à expliquer de façon plausible sa déification.
Il reste donc à considérer Jésus comme proprement et uniquement Dieu. La conception d’un Sauveur qui ne fait qu’un avec Dieu ressort fortement des plus anciens textes chrétiens, c’est-à-dire des Épitres de saint Paul et de l’Apocalypse.
Les dieux sauveurs antérieurs à Jésus : Dyonisos, Coré, Osiris, Attis, Mithra, ont été des ébauches. Imparfaits et grossiers, ils ont préparé les âmes qu’angoissait le mystère de la mort à faire appel à un Dieu sauveur mourant et ressuscitant.
Dans les évangiles le Dieu Jésus est pourvu d’une légende humaine. C’est dans le culte pour les besoins de la foi que cette légende s’est lentement élaborée.
Paul-Louis Couchoud, philosophe et historien, conclut par ce volume trente ans de recherches sur le problème de Jésus. Il joint l’enthousiasme à l’esprit critique. Il mêle à ses réflexions des souvenirs et des portraits, ce qui donne à son livre la valeur de Mémoires.

Données techniques

Éditeur : NRF Gallimard (Paris) 1951

Format 12×19 cm – 250 p.