Association de valorisation du patrimoine mazamétain (AVPM)

13 vues

Association de Valorisation du Patrimoine Mazamétain

Colloques : Mémoire du catharisme

Écrire l’histoire d’une hérésie

Colloque des 12 & 13 mai 2007 à Mazamet (81)

Sommaire

  • Ouverture du colloque – Michel Grandjean, professeur d’histoire du christianisme à l’Université de Genève
  • Introduction méthodologique : pistes embûches et perspectives d’une approche critique du catharisme – Anne Brenon, archiviste paléographe

La dénonciation de l’hérésie

  • I. Les sources bénédictines et les écrits de Hildegarde de Bingen – Beverly Kienzle, professeur à l’université d’Harvard, Divinity School
  • II. Les hétérodoxes d’Asie mineure d’après Euthyme de la Péribleptos (début XIe s) – Ylva Hagman, professeur d’histoire des religions de l’université de Linkôping (Suède)

L’hérésie telle qu’en ses livres

  • I. L’hérésie dans l’histoire comme éternité embourbée – Roland Poupin, pasteur de l’Église réformée de France à Antibes, Cagnes-sur-mer et Vence
  • II. Jésus-Christ dans les rituels cathares – Enrico Riparelli, théologien et historien (Italie)
  • III. Mémoire protestante et manuscrits occitans perdus – Michel Jas, pasteur de l’Église réformée à Montpellier

Les apports de l’archéologie

  • I. Le contexte socioculturel du catharisme d’après les sources archéologiques : l’exemple de Cabaret – Marie-Elise Gardel, archéologue médiéviste (Aude)
  • II. Un palimpseste de près de deux siècles : la représentation archéologique de Montségur – Michel Barrère, Conservateur du patrimoine au Service régional de l’Archéologie, UMR 5608 Traces – Terrae

Les sources inquisitoriales

  • I. L’itinéraire de la répression : controverse doctrinale, enquête policière et procès d’Inquisition – Annie Cazenave, ingénieur au CNRS
  • II. Discours du témoin et de l’inquisiteur dans les dépositions d’Inquisition, l’exemple du Carcasses – Julien Roche, archiviste paléographe, conservateur de bibliothèque, Université des Sciences et Technologies de Lille
  • Les registres d’Inquisition et l’historiographie des familles languedociennes – Gwendoline Hancke, docteur en histoire
  • L’étude du catharisme en Catalogne et ses problèmes – Caries Gascon Chopo, historien, université nationale d’enseignement à distance (Espagne)

Réécritures modernes

  • I. Le crâne de Raimond IV – Jean Duvernoy, historien
  • II. La réécriture de l’histoire du catharisme à l’époque contemporaine – René Soula, docteur en anthropologie historique
  • III. Étudier le catharisme : la méthode de Déodat Roché – Jean-Philippe Audouy, professeur d’histoire

Informations techniques

Édité par la Maison des mémoires de Mazamet (France) 2008
ISBN : aucun


Le catharisme européen : un mouvement structuré ?

Colloque du 24 mai 2008 – Palais des Congrès – Mazamet (Tarn – France)

Sommaire

  • Anne Brenon, archiviste paléographe : Problématique générale : l’exemple de la rhénanie.
  • Annie Cazenave, ingénieur au CNRS : L’Eglise cathare de Toulousain, un maillage transpyrénéen.
  • Daniela Müller, professeur d’histoire de l’Eglise à la Faculté de théologie d’Utrecht (Pays-Bas): Les cathares en pays néerlandais.
  • David Zbiral, docteur en histoire, Université de Brno (Rép. Tchèque) : Revenir sur les sources : le lien présumé entre catharisme et bogomilisme
  • Ylva Hagman, docteur en histoire des religions : Interrogatio Ioannis, le Secret apporté de Bulgarie par l’évêque Nazaire et la question des filiations entre les Eglises cathares internationales.
  • Jean Duvernoy, historien : Retour à St Félix.

Il ne semble pas que les Actes de ce colloque aient été publiés.


1209-2009, cathares : une histoire à pacifier ?

Colloque des 15, 16 & 17 mai 2009 à Mazamet (81)

Sommaire

La construction de l’hérésie

  • Retour sur la construction historiographique des origines orientales du catharisme – Pilar Jiménez, chercheur associé CNRS-UMR 5136 Framespa, université Toulouse 2 Le Mirail.
  • La Charte de Niquinta et le rassemblement de Saint-Félix, État de la question – Édition critique de la charte de Niquinta selon les trois versions connues – David Zbiral, Docteur en histoire, université Masaryk de Brno
  • Innocent III et la rhétorique contre l’hérésie – Travis Stevens, Harvard Divinity School.
  • Hérésie et hérétiques dans la Chanson de Guilhem de Tudèla – Marjolaine Raguin, doctorante en langue et littérature médiévale occitane à l’université Paul Valéry – Montpellier III.
  • Sur les cathares en val d’Aran – Carlos Gascon Chopo, doctorant en histoire médiévale. UNED Madrid.
  • Hérésies et hérétiques dans la prédication parisienne de la première moitié du XIIIe siècle – Franco Morenzoni, Professeur d’histoire médiévale, université de Genève.
  • Les “chrétiens” bosniaques : origines, croyances et influence socio-politique du XIIIe au XVe siècle. – Thomas Butler, ancien professeur de langues et littératures slaves, universités du Wisconsin et Harvard.

Théologie, ecclésiologie et sociologie

  • Les historiens et la question de vérité historique. L’Église cathare a-t-elle existé ? – Daniela Müller, Professeur d’histoire de l’église, université de Nimègue.
  • Origine et originalité de l’hérésie, “retrocendum ad principia magis communia” – Lidia Denkova, professeur département de philosophie et sociologie, nouvelle université bulgare de Sofia.
  • L’interprétation cathare des paraboles évangéliques : les deux arbres, la brebis et la drachme perdues. – Francesco Zambon, Professeur de philologie romane à l’université de Trente.
  • Les fondements de la lecture cathare du prologue de l’Évangile de Jean. – Nataliya Dulnyeva, docteur en histoire, université de Lvìv et Andrèi Pechenkine, département d’études religieuses, université de Tula.
  • “La Brevis Summula contre herrores notatos heretichorum” et le point de vue des églises cathares. – Ylva Hagman, Docteur en histoire des religions, université de Linköping (Suède).
  • À propos des tuniques d’oubli. – Roland Poupin, docteur en théologie et philosophie. Pasteur de l’église réformée de France à Antibes.

Causes et conditions de la disparition du catharisme

  • Les comtes de Foix face à l’hérésie – Claudine Pailhès, Archiviste paléographe, conservateur en chef des archives de France-AD 09
  • Le faydit, l’épouse et la concubine : le destin ordinaire de la famille de Mazerolles entre hérésie, croisade et Inquisition. – Gwendoline Hancke, docteur en histoire. Université de Poitiers.
  • Jordan de Saissac – Jean Duvernoy, historien.
  • Les années 1230-1245 : premiers jalons d’une déprise du catharisme en pays d’oc ? Exemple de deux seigneuries de la Montagne Noire. – Anne Brenon, Archiviste paléographe, conservateur en chef honoraire des archives de France
  • “Genus heretichorum“. – Annie Cazenave, Ingénieur (CNRS).

Informations techniques

Édité par Nouvelles éditions Loubatières à Portet-sur-Garonne (France) 2010
ISBN : 978-2-86266-629-7

disponible – non numérisé


Dissidences en Occident des débuts du christianisme au XXe siècleLa dissidence occidentale dans tous ses états

Colloque des 14, 15 et 16 septembre 2012

Qu’est-ce que la dissidence ? Peut-on considérer comme dissident aussi bien l’hérétique, qualifié et condamné comme tel par l’Église médiévale, que les nombreux révoltés, insoumis et indignés dont témoigne l’histoire de l’Occident depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours ? Quelles constantes et / ou différences peut-on discerner entre ces diverses formes de contestation ? Est-il possible d’avancer des lignes de démarcation entre elles ?

Sommaire

Dans le cadre des journées du patrimoine, la journée du 14 est réservée à l’étude du site d’Hautpoul.

1212-2012 : 800e anniversaire du siège d’Hautpoul

  • Claudie Amado (FRAMESPA, Univ. Toulouse2-Le Mirail) – Les Hautpoul: un lignage remarqué avant la croisade.
  • Marie-Elise Gardel (archéologue, Amicale Laïque Carcassonne) – Première approche archéologique du site d’Hautpoul.
  • Jean-Louis Gasc (conférencier des Monuments Nationaux) – Siège et prise d’Hautpoul par Simon de Montfort en 1212.
  • Anne Brenon (CIRCAED) – Hautpoul. Exemple de société cathare ordinaire.

Le dissident dans l’Histoire de l’Occident

  • Albert Jacquard – Réflexions sur la dissidence dans l’histoire des sociétés occidentales.
  • Jean-Pierre Albert (directeur d’études à l’EHESS) – Façons de s’opposer. Quelques hypothèses sur les conditions et les mécanismes de la dissidence.
  • Benoît Jeanjean (Univ. Brest) – Comment peut-on être hérétique dans l’Antiquité tardive, ou la construction de l’hérétique chez les pères de l’Eglise.
  • Dominique Iogna-Prat (directeur de recherche au CNRS et directeur d’études à l’EHESS) – Autorité, hérésie et dissidence dans le Moyen Age occidental.
  • Michel Grandjean (professeur d’histoire du christianisme, Univ. Genève) – Jan Hus condamné au Concile de Constance: l’échec d’une dissidence ?
  • Jean-Pierre Chantin (chercheur associé de l’équipe RESEA du LARHRA, Univ. Lyon 3) – La dissidence chrétienne aux XIXe et XXe siècles.

Hérétiques, insoumis et autres dissidents

  • Anne Brenon (CIRCAED), Pilar Jiménez (CIRCAED, FRAMESPA, Univ. Toulouse2-Le Mirail) – La dissidence des bons hommes du Languedoc dans tous ses états.
  • Carles Gascón Chopo (doctorant de l’Universidad Nacional de Educacion a Distancia) et Lluis Obiols Perearnau, (président de l’Institut d’Estudis Comarcals de l’Alt Urgell) – Dissidence politique dans les Pyrénées catalanes du XIIe au XVIe siècle.
  • Didier Foucault (professeur d’histoire moderne, FRAMESPA, UMR 5136 – CNRS, Univ.Toulouse2-Le Mirail) – Pire que des hérétiques? Les Eglises chrétiennes face aux libertins des XVIe et XVIIe siècles.
  • Annie Noblesse-Rocher (professeur d’histoire du christianisme médiéval et moderne, Faculté de théologie protestante, GRENEP, Univ. Strasbourg) – Les anabaptistes: nouvelle hérésie pour la Réforme? Les débats théologiques et ecclésiologiques entre dissidents et Réformateurs au début du XVIe siècle.
  • Florence de Lussy (conservateur général du patrimoine, BNF Paris) – Simone Weil : un goût pour l’hérésie?
  • Table ronde : Quel avenir pour la recherche sur la dissidence? Modérateur : Jean-Philippe de Tonnac (journaliste et homme de lettres)
Présentation des nouvelles pistes de recherche par Daniela Muller (Univ. Nijmegen), David Zbiral (Univ. Brno), Françoise Valon, Marjolaine Raguin (Univ. Montpellier), Natalyia Dulnyeva (Human rights have no borders, Lviv, Ukraine), Delfi Nieto Isabel (Univ. Barcelone)… Débat.
– non disponible

Tolérance, intransigeance : les religions du Livre face aux dissidences.

4e Journée d’Etudes – 15 et 16 novembre 2013 Mazamet (81)

Quelle est l’attitude que chacune des religions du Livre — Judaïsme, Christianisme et Islam — a adoptée dans le passé ou adopte de nos jours face à la critique, à la contestation plus ou moins radicale et ouverte de certaines de ses pratiques et croyances, face à la dissidence ? Comment chacune des trois confessions monothéistes assume-t-elle en son sein la diversité d’opinion et la contestation de son autorité ? Quel rapport à la norme (morale, théologique, liturgique…) chaque communauté religieuse entretient-elle ? Et quelles sont les sanctions encourues, sur les plans religieux ou civil, en cas de transgression ?

Sommaire

  • Mathieu Guidère (Université Toulouse 2 – le Mirail) : La tolérance islamique entre théorie et pratique : aspects théologiques et politiques (Vlle-XXe).
  • Pilar Jimenez (CIRCAED, FRAMESPA Université Toulouse 2- le Mirail) : Tolérance et intransigeance au sein de la minorité chrétienne (mozarabe) dans l’AI-Andalus du IXe siècle.
  • Jean-Pierre Albert (EHESS, LISST, Université Toulouse 2- le Mirail) : Quelques philosophes de l’époque moderne face aux dissensions religieuses : credo minimum, religion naturelle et « religion dans les limites de la simple raison ».
  • Eckart Birnstiel (Université Toulouse 2- le Mirail) : L’Édit de Nantes (1598) : un édit de tolérance ?.
  • Jean-Pierre Chantin (Université Lyon III) : La dissidence léfébvriste et Rome
  • Sébastien Tank (EHESS, Paris) : Un judaïsme pluriel en quête de pluralisme. Orthodoxie et hétérodoxie dans le judaïsme contemporain.

Les Actes de cette journée ne semblent pas avoir été publiés.