Paroles d’évangile : Thomas – 2

76 vues

Lu dans Matthieu et Luc : Je te loue, Père, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants.
On est en plein dedans et il va falloir s’habiller de simplicité, d’humilité et d’un grand courage pour aller plus avant…

Deuxième partie

18 – Les disciples demandèrent à Jésus : « Dis-nous comment sera notre fin. » Jésus dit : « Avez-vous donc découvert le commencement pour que vous cherchiez la fin ? Car, là où est le commencement, là sera la fin. Heureux celui qui se tiendra debout dans le commencement ; il connaîtra la fin et ne goûtera pas la mort. »

Avez vous fait l’expérience du UN pour me demander ce que sera la fin ? Grâce éternelle à celui qui aura su ressusciter.

19 – Jésus a dit : « Heureux celui qui était avant d’être ! Si vous devenez mes disciples et que vous écoutez mes paroles, ces pierres vous serviront. Car vous avez dans le paradis cinq arbres, qui ne changent ni en été ni en hiver et dont les feuilles ne tombent pas. Quiconque les connaîtra ne goûtera pas la mort. »

Celui qui était avant d’être, y était de toute Éternité. C’est le Principe du bien, c’est le Père le Vivant, c’est nous devenu UN.
Oui ! Même les pierres seront à notre service.
Les 5 arbres à connaître :

– – – – –

20 – Les disciples dirent à Jésus : « Dis-nous à quoi est semblable le Royaume des cieux. » Il leur répondit : « Il est semblable à un grain de sénevé, la plus petite de toutes les semences. Mais lorsqu’il tombe sur une terre travaillée, il produit une grande branche et devient un abri pour les oiseaux du ciel. »

Il est insignifiant au dedans de vous tant qu’il reste endormi. Mais lorsque il se réveille il devient ce qu’il y a de plus important.

21 – Marie dit à Jésus : « À qui ressemblent tes disciples ? » Il répondit : « Ils ressemblent à des enfants qui se sont installés dans un champ qui ne leur appartient pas. Quand les maîtres du champ viendront, les enfants diront : Laissez-nous notre champ. Ils se mettent tous nus en face d’eux, si bien que les maîtres le leur cèdent, et les enfants leur donnent leur champ. C’est pourquoi je dis : Si le maître d’une maison sait que le voleur va venir, il veillera avant qu’il n’arrive, et il ne permettra pas qu’il entre par la force dans la maison royale et qu’il en emporte les biens. Quant à vous, soyez vigilants en face du monde, ceignez vos reins avec grande force, de peur que les voleurs ne trouvent un passage pour arriver jusqu’à vous ; car le profit que vous attendez, ils le trouveront. Qu’il y ait parmi vous un homme d’expérience ! Quand le fuit est mûr, il vient tout de suite, la faucille à la main, et le cueille. Celui qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende ! »

Les disciples ne sont qu’au début de l’enseignement. Ce qu’ils ont appris à ce jour est fragile et pas encore bien compris. Un rien, et tout peut être perdu ! Il va leur falloir être fermes, forts et volontaires s’ils ne veulent pas perdre le peu qu’ils ont appris. Quand ils seront prêts, l’enseignement assimilé, il ne leur faudra pas attendre plus longtemps, mais  »y aller ».

22 – Jésus vit des petits qui suçaient le lait. Il dit à ses disciples : « Ces petits qui sucent le lait sont semblables à ceux qui entrent dans le Royaume. » Ils lui dirent : « Alors en devenant petits, nous entrerons dans le Royaume ? » Jésus leur répondit : « Lorsque vous ferez des deux un, et que vous ferez l’intérieur comme l’extérieur, et l’extérieur comme l’intérieur, et le haut comme le bas, et que vous ferez du mâle et de la femelle un seul et même être, de façon à ce que le mâle ne soit plus mâle et que la femelle ne soit plus femelle ; lorsque vous ferez des yeux au lieu d’un œil, une main au lieu d’une main, un pied au lieu d’un pied, une image au lieu d’une image, c’est alors que vous entrerez dans le Royaume. »

Voila une réponse qui confirme leur manque de maturité. Faire le deux UN, c’est revenir à la pureté d’un nouveau né, c’est s’être fait un mental vierge, c’est s’être unifié, c’est être homme/femme, avoir fait, de l’ego, en ce monde, un simple emballage au service du Soi, le Père. C’est la condition pour entrer dans le royaume.

23 Jésus a dit : « Je vous choisirai, un entre mille et deux entre dix mille, et ils se tiendront debout, en étant un seul. »

Peu nombreux ceux qui entrerons car il faut TOUT ABANDONNER , ICI ET MAINTENANT!
Et ils ne feront qu’UN, avec le Père le Vivant, régnant sur le Tout.

24 – Ses disciples lui dirent : « Montre-nous le lieu où tu es, parce qu’il est nécessaire pour nous de le chercher. » Il leur répondit : « Celui qui a des oreilles, qu’il entende ! Il y a de lumière dans un homme de lumière, et il illumine le monde entier ; s’il n’illumine pas, c’est l’obscurité. »

Jésus, le Père est devant eux et ils ne le voient pas. Ils sont aveugles !

25 – Jésus a dit : « Aime ton frère comme ton âme ; veille sur lui comme sur la pupille de ton œil. »

Ton frère, c’est l’Homme. Aime le comme toi même. Il est le deux aujourd’hui, mais peut être le UN demain.

26 – Jésus a dit : « La paille qui est dans l’œil de ton frère, tu la vois, mais la poutre qui est dans le tien, tu ne la vois pas. Quand tu auras enlevé la poutre qui est dans ton œil, alors tu verras assez bien pour enlever la paille de celui de ton frère. »

Ne soyez pas hypocrites et soyez plus perspicaces

27 Jésus a dit : « Si vous ne jeûnez pas par rapport au monde, vous ne trouverez pas le Royaume. Si vous ne faites pas du sabbat un sabbat, vous ne verrez pas le Père. »

Ce monde n’est pas le notre. Ne vous y attachez pas. N’y consommez pas. N’en faites pas une résidence. Le Royaume est ailleurs. Avis ! Si vous ne prenez pas du temps pour chercher le Père, vous ne le trouverez pas.

28 – Jésus a dit : « Je me suis tenu debout au milieu du monde, et je me suis manifesté à eux dans la chair ; je les ai trouvés tous ivres ; je n’en ai trouvé aucun d’entre eux qui eût soif. Et mon âme s’est affligée pour les fils des hommes, parce qu’ils sont aveugles dans leur cœur, et n’arrivent pas à voir ; puisqu’ils sont venus dans le monde vides, et c’est vides aussi qu’ils cherchent à en sortir ; mais en ce moment ils sont ivres. Quand ils auront rejeté leur vin, alors ils se convertiront. »

Jésus est venu pour nous aider dans un monde totalement sous l’emprise du mauvais. Les hommes ne savent pas, ne veulent pas savoir, ne cherche pas à savoir. La situation est désespérée, et elle va le rester !

  • En italique figurent mes commentaires du texte situé au-dessus.

José Vidal Tolosa