Jacques, frère de Jésus – Bernheim

Jacques, frère de Jésus
P.-A. Bernheim

Quatrième de couverture
Beaucoup de spécialistes admettent aujourd’hui que Jacques est un fils de Marie et Joseph. Mort trente ans après son frère Jésus, il est souvent présenté comme un cousin afin de perpétuer la croyance en la Virginité perpétuelle de Marie.

On sait moins, en revanche, que Jacques, plus encore que Pierre, fut le personnage dominant d’une Église primitive, fortement ancrée dans le judaïsme de son temps et fidèle à la loi de Moïse. Il s’opposait à Paul, dont les idées s’imposèrent et menèrent à ta séparation du christianisme et du judaïsme.

Au terme d’une enquête passionnante, Pierre-Antoine Bernheim nous révèle un personnage largement méconnu. Dans cette première biographie de Jacques publiée en France, il nous propose une nouvelle vision des débuts de l’Église, non pas cette de l’orthodoxie qui plus tard triomphera, mais cette de ceux qui, initialement dominant, n’atlaient pas dans le sens de l’Histoire.

Pierre-Antoine Bernheim étudie depuis plus de vingt ans l’origine du christianisme. Il est membre de la Socîety of Bîblîcal Literature. Il est l’auteur de Paradis, paradis (Plon, 1991 ), traduit en plusieurs langues, et de Cannibales ! (Plon, 1993).