Histoire albigeoise – Pierre de Vaux-de-Cernay

169 vues

Histoire albigeoise
(Historia albigensis)

Pierre des Vaux-de-Cernay

Quatrième de couverture
« Mon but dans cet ouvrage et mon unique motif d’écrire furent de faire connaître au monde les ouvrages admirables de Dieu ». En s’adressant ainsi au Souverain Pontife Innocent III (XIIIe siècle), le moine Pierre de Vaux-de-Cernay exprime une conviction profonde qui se dessinera tout au long de l’Histoire Albigeoise : le combat contre les hérétiques, quelle qu’en soit la forme, est le combat de Dieu lui-même contre Satan. Le ton de ces récits est donc celui d’un partisan des croisades, mais du fait, à la fois de sa position dans le monde ecclésiastique et d’une vision presque naïve des batailles qu’il observe, il nous livre un intéressant travail historique, c’est-à-dire conforme à ce qui s’est réellement passé. Entre les descriptions de paysages et châteaux de Provence ou du Quercy, et des propositions plus personnelles marquant sa colère ou son admiration envers certains personnages, nous découvrons les méandres des intrigues politiques, comme par exemple celles qui concernent Simon de Montfort, le comte de Toulouse ou le comte de Foix. Malgré les références bibliques qui appuient rengagement du moine, cette histoire bouscule la dichotomie trop simpliste des clercs et croisés contre les princes indigènes et routiers hérétiques.