Michel Roquebert

Aymeric

Livres, BD, etc.
766 vues

Aymeric et les cathares

Michel Roquebert et Gérald Forton
1978

Mon commentaire
Quoique sans inquiétude quant à la qualité du scénario, vu le nom de l’auteur, je souhaitais vérifier par moi-même la qualité générale de l’ouvrage.
Cette première partie de l’histoire d’Aymeric est d’une grande fidélité à l’histoire et à la réalité du catharisme.

À lire.

Aymeric à Montségur

Michel Roquebert et Gérald Forton
1981

Mon commentaire
Cette suite qui va nous mener jusqu’à la chute de la forteresse ariégeoise est de la même qualité que la première partie. Le dessin n’abaisse en rien la qualité du récit et, pour une fois, les bons chrétiens y sont représentés sobrement et justement.

À lire.

Michel Roquebert

Livres, BD, etc.
2 134 vues

Michel Roquebert

Biographie

Né le 7 août 1928 à Bordeaux, décédé le 15 juin 2020 à Toulouse.
Études classiques à Bordeaux où il obtient une licence de philosophie.
Après avoir enseigné six ans pour l’Éducation nationale, il devient journaliste à la Dépêche du Midi en 1955 (rubrique artistique).
Après avoir rencontré Jean Duvernoy et René Nelli, il entreprend des études d’histoire et publie en 1966, avec le photographe René Soula, le livre « Citadelles du vertiges » qui va lancer l’intérêt du grand public pour ces châteaux associés à l’épopée de la religion cathare.
Entre 1970 et 1998 il va publier une somme de 3 000 pages, l’Épopée cathare qui retrace dans le détail la croisade et l’Inquisition menées contre les albigeois cathares.
Entre autres œuvres il faut noter son travail sur la religion cathare.
Président du Groupe de Recherches Archéologiques de Montségur et des environs (G.R.A.M.E.) de 1983 à 1990.
Élu en 1968 membre correspondant, puis, en 1971, membre titulaire de la Société Archéologique du Midi de la France, Michel Roquebert est depuis 2001 membre correspondant de l’Académie des Sciences, Inscriptions et Belles Lettres de Toulouse. Il a été reçu mainteneur à l’Académie des Jeux floraux le 16 janvier 2011.
Il a été membre du Conseil d’administration du Centre d’études cathares – René Nelli de Carcassonne, de 1985 à la disparition de cette association en 2011. Il est président d’honneur de l’Association d’études du catharisme – René Nelli, fondée en 2011.

Distinctions

Chevalier de l’ordre national du mérite
Chevalier de l’ordre des arts et lettres
Grand prix Gobert

L’apport de M. Roquebert à la connaissance du catharisme me paraît essentielle, car il a su retracer cette période avec la justesse d’un scientifique et avec l’élan d’un conteur. Il m’a permis de connaître l’histoire d’un pays où je venais tout juste de m’installer et tout au long de mes études sur le catharisme, je suis régulièrement revenu à son travail. Comment ne pas louer également son engagement dans la défense du catharisme, face à ceux qui veulent l’amoindrir, voire le nier, alors qu’il est à un moment de sa vie où personne ne lui reprocherait de prendre du recul ?

Source Wikipédia.Read more