Bible

Des choses cachées depuis la fondation du monde

Livres, BD, etc.
995 vues

Des choses cachées depuis la fondation du monde
R. Girard

Quatrième de couverture

Un ouvrage qui révolutionne les sciences humaines. Parallèlement à une analyse approfondie des mécanismes qui règlent la vie des sociétés, René Girard développe et commente magistralement ce qu’il estime être l’antidote contre la violence : la parole biblique. Une lecture et une réflexion stimulantes des grands mystères de notre monde. Le  » système Girard  » ne laissera personne indifférent.

Commentaire

Il est presque inquiétant de lire les commentaires publiés par les lecteurs sur les sites qui vendent cet ouvrage.
Une telle unanimité de louanges pourrait paraître suspecte.
Dire que je la partage est insuffisant.
René Girard, propose non seulement une approche ethnographique, sociologique et psychologique de la société humaine absolument innovante et efficace, mais en outre il permettra à tous les catharisants de comprendre en quoi la pensée cathare était lucide, limpide et en avance.
La lecture de cet ouvrage révèle aussi un fait absolument révolutionnaire. La spiritualité judéo-chrétienne et toutes les religions qui pratiquent à son image, en se fondant sans heurt dans le modèle mimétique avoue son origine humaine et non divine.
Le christianisme cathare, en renonçant au schéma mimétique mondain, signe son statut spirituel véritable.

Sommaire

Pour aider celles et ceux que ce genre de littérature rebute, j’ai essayé d’en faire une présentation simplifiée que vous pourrez lire en cliquant sur les liens du sommaire ci-dessous. Ce n’est que mon travail et cela n’a donc pas valeur d’analyse pertinente.

Livre I : Anthropologie fondamentale

Chapitre I : Le mécanisme victimaire : fondement du religieux Pdf disponible

  • A. Mimésis d’appropriation et rivalité mimétique
  • B. Fonction de l’interdit : prohibition du mimétique
  • C. Fonction du rite : exigence du mimétique
  • D. Sacrifice et mécanisme victimaire
  • E. Théorie du religieux

Chapitre II : Genèse de la culture et des institutions – Pdf disponible

  • A. Variantes rituelles
  • B. La royauté sacrée et le pouvoir central
  • C. Polyvalence rituelle et spécification institutionnelle
  • D. Domestication animale et chasse rituelle
  • E. Les interdits sexuels et le principe de l’échange
  • F. La mort et les funérailles

Chapitre III : Le processus d’hominisation – Pdf disponible

  • A. Position du problème
  • B. Éthologie et ethnologie
  • C. Mécanisme victimaire et hominisation
  • D. Le signifiant transcendantal

Chapitre IV : Les mythes : le lynchage fondateur camouflé – Pdf disponible

  • A. « Élimination radicale »
  • B. « Connotation négative », « connotation positive »
  • C. Signes physiques de la victime émissaire

Chapitre V : Les textes de persécution – Pdf disponible

  • A. Texte mythique et référent
  • B. Les textes de persécution
  • C. La persécution démystifiée, monopole du monde occidental et moderne
  • D. Double charge sémantique de l’expression « bouc émissaire »
  • E. Émergence historique du mécanisme victimaire

Livre II : L’écriture judéo-chrétienne

Chapitre I : Des choses cachées depuis la fondation du monde – Pdf disponible

  • A. Ressemblances entre les mythes bibliques et la mythologie mondiale
  • B. Singularité des mythes bibliques
    • 1. Caïn
    • 2. Joseph
    • 3. La Loi et les Prophètes
  • C. Révélation évangélique du meurtre fondateur
    • 1. Malédictions contre les Pharisiens
    • 2. La métaphore du tombeau
    • 3.La passion
    • 4. Le martyre d’Étienne
    • 5. Le texte émissaire

Chapitre II : Lecture non sacrificielle du texte évangélique – Pdf disponible

  • A. Le Christ et le sacrifice
  • B. Impossibilité de la lecture sacrificielle
  • C. Apocalypse et discours parabolique
  • D. Puissances et principautés
  • E. La prédiction du Royaume
  • F. Royaume et Apocalypse
  • G. Mort non sacrificielle du Christ
  • H. La divinité du Christ
  • I. La conception virginale

Chapitre III : Lecture sacrificielle et christianisme historique – Pdf disponible

  • A. Implications de la lecture sacrificielle
  • B. L’Épître aux Hébreux
  • C. Mort du Christ et fin du sacré
  • D. Sacrifice de l’autre et sacrifice de soi
  • E. Le jugement de Salomon
  • F. Une nouvelle lecture sacrificielle : l’analyse sémiotique
  • G. Lecture sacrificielle et histoire
  • H. Science et Apocalypse

Chapitre IV : Le Logos d’Héraclite et le Logos de Jean – Pdf disponible

  • A. Le Logos dans la philosophie
  • B. Les deux Logos chez Heidegger
  • C. Définition victimaire du Logos johannique
  • D. « Au commencement »
  • E. Amour et connaissance

Livre III : psychologie interdividuelle

Chapitre I : Le désir mimétique

  • A. Mimésis d’appropriation et désir mimétique
  • B. Désir mimétique et monde moderne
  • C. Crise mimétique et dynamique du désir
  • D. Mimésis d’apprentissage et mimésis de rivalité
  • E. Le double bind de Gregory Bateson
  • F. De la rivalité d’objet au désir métaphysique

Chapitre II : Le désir sans objet

  • A. Les doubles et l’interdividualité
  • B. Symptômes d’alternance
  • C. Disparition de l’objet et structure psychotique
  • D. Hypnose et possession

Chapitre III : Mimésis et sexualité

  • A. Ce qu’on appelle « masochisme »
  • B. « Sado-masochisme » théâtral
  • C. L’homosexualité
  • D. Latence et rivalité mimétique
  • E. La fin du platonisme en psychologie

Chapitre IV : Mythologie psychanalytique

  • A. Le platonisme de Freud et le recours à l’archétype œdipien
  • B. Comment reproduire un triangle ?
  • C. Mimésis et représentation
  • D. la double genèse œdipienne
  • E. Pourquoi la bisexualité ?
  • F. Le narcissisme : le désir de Freud
  • G. Les métaphores du désir

Chapitre V : Au-delà du scandale

  • A. La conversion proustienne
  • B. Sacrifice et psychothérapie
  • C. Au-delà du principe de plaisir et psychanalyse structurale
  • D. Instinct de mort et culture moderne
  • E. Le skandalon

Pour conclure

La Bible dévoilée

Livres, BD, etc.
697 vues

La Bible dévoilée
Israël Finkelstein, Neil Asher Siberman

Les nouvelles révélations de l’archéologie
Quatrième de couverture
Quand et pourquoi la Bible a-t-elle été écrite? Que savons-nous des premiers patriarches? Quand le monothéisme est-il apparu? Comment le peuple d’Israël est-il entré en possession de la Terre promise? Jérusalem a-t-elle toujours été le centre de l’ancien Israël ?
Pour la première fois, il est possible de répondre à ces questions avec un haut degré de certitude. Car les auteurs, Israel Finkelstein et Neil Asher Silberman, puisent leurs arguments dans les découvertes archéologiques les plus récentes, entreprises en Israël, en Jordanie, en Égypte, au Liban et en Syrie. Loin de sortir désenchanté de cette mise à plat historique du Livre des livres, le lecteur est d’autant plus fasciné par ces nomades et ces agriculteurs d’il y a trois mille ans, qui ont su fabriquer, en des temps de détresse ou de gloire, un récit dont la fécondité n’a cessé d’essaimer au-delà de ce peuple

Informations techniques

Israel Finkelstein et Neil Asher Silberman
Paru en 2001 – traduction française aux éditions Bayard (2002) et version poche aux éditions Gallimard, collection folio histoire (2004).

Mon commentaire

Cet ouvrage est particulièrement remarquable en cela qu’il fait le choix d’une confrontation entre les « vérités » énoncées dans l’Ancien Testament et la réalité des recherches archéologiques les plus récentes.
De fait, il redonne ainsi à cette partie de la Bible sa vraie place de livre épique créé par un peuple en quête d’identité et de liberté.
Loin des croyances qui faisaient remonter cette histoire à 12 siècles avant notre ère, nous savons désormais que c’est au septième siècle avant notre ère qu’il fut réalisé. Finis les exploits de Moïse et la grandeur de David et de Salomon. Le vrai premier roi des juifs fut Josias et ces derniers n’ont pas eu besoin de conquérir Canaan puisqu’ils y vivaient de tous temps.
Voici quelques unes des révélations de cet ouvrage que je vous laisse découvrir plus complètement.